•  

    Depuis le temps qu'on en parle... Le chantier a démarré. Tout au long du tracé qu'il doit suivre, c'est la grande pagaille avec le détournement des réseaux souterrains. Il ne fait pas bon vouloir se garer le long de la nationale. Galère ! Galère !

    Il ne passera pas sous notre pavillon, mais pratiquement sous celui qui fait l'angle de la rue.

    Qui donc ? le métro du Grand Paris !

    Une des gares se prépare à  300 ou 400 mètres de chez nous. Et deux grandes aiguilles à tricoter sont visibles de nos fenêtres du 1er étage.

    A QUAND L'INAUGURATION ?

    Sur les plans, je ne vois pas de parking prévu à proximité. J'attends toujours la réponse à un courriel adressé "à qui de droit" en juin 2015 ! Le seul parking serait-il devant la porte de notre garage ?

    À QUAND L'INAUGURATION ?

    (photo du projet...)

    Bigre ! je n'imaginais pas qu'il y aurait un bâtiment d'une telle hauteur puisque le métro passera sous terre... Je ne verrai peut-être plus le feu tournant du sommet de la tour Eiffel !

    Bon, arrête de râler Délires ! Tu seras peut-être passée de l'autre côté avant l'inauguration... La ligne 15 est prévue pour une mise en service en 2022...


    4 commentaires
  •  

    Les thuyas plantés il y a plus de 40 ans dépérissaient. Que faire ?

    Nous les avons fait enlever et notre jardin s'en est trouvé agrandi. Le grillage d'origine nous a séparé du jardin des voisins-amis "du fond".

    Le mari de "my copine" a tiré des plans sur la comète et nous a ramené de chez "sonRoy merlin" les panneaux, les poteaux, les clous, les vis, enfin tout le nécessaire pour nous installer une nouvelle clôture. Des ennuis indépendants de sa volonté ont retardé l'installation mais... c'est fait !

    JARDIN DE GALAPAGOS

    Le petit rectangle plus clair du fond ? différence entre bois traité et bois lazuré. Le "lazureur" a terminé le panneau après avoir cassé une petite croûte.

    JARDIN DE GALAPAGOS

    (petite surprise du 7 novembre 2016 au matin)

    Notre Chouchou s'est bien sûr planquée je ne sais où. Il nous faut attendre maintenant sa prochaine sortie en avril 2017 ? pour réorganiser le jardin. Sa carapace résisterait mal à un bon coup de bêche ^!^

    Un GRAND, GRAND, GRAND MERCI à qui ? à nos précieux, si précieux amis depuis tant d'années.

     

     


    8 commentaires
  •  

    Pendant que l'énorme grue s'installait dans notre ancien jardin

    un de mes grands frères, ma belle-soeur et moi avons aidé "mon moitié" à souffler sa bougie supplémentaire, (ceux de l'abri de jardin avaient regagné leur Normandie).

    Champagne bien sûr !

    Au menu, "tartinables" de la Belle-Îloise avec blinis maison, moins réguliers mais tout aussi bons que ceux de la marque "BIIIIIIIIP".

    FIN DU SEJOUR BRETON

    Petite crevette à grosses pinces, bien de chez nous, avec mayonnaise à la cuillère en bois. Pain, beurre demi-sel.

    FIN DU SEJOUR BRETON

    1/2 grosse bête par personne, c'était bien suffisant. Elles étaient remplies "à bloc", (bises à la vendeuse de la poissonnerie)

    Fromage sans doute

    et

    FIN DU SEJOUR BRETON

    Je vous avais bien dit qu'il n'y avait qu'une bougie !

    Le gâteau était extra, même si nous n'avons peut-être pas "miam-miamé" tous les frisottis de crème (comment ? frisottis ne se dit que pour les cheveux ? Eh bien, je l'adopte aussi pour les décorations des gâteaux) . Le pâtissier du Géant Casino est renommé.

    Café-Liqueurs (non, café tout simplement).

    C'était le 1er septembre, date officielle.

    Mais re-belotte à notre retour à Galápagos avec nos enfants et petites filles,

    FIN DU SEJOUR BRETON

    toujours attentionnées pour "aider" à souffler les bougies.

     


    11 commentaires
  •  

    Faire de la place pour les vélos, les jouets de plage, les chaises de jardin...

    Ils en rêvaient, ils l'ont fait !

    AVANT - APRÈS

    AVANT - APRÈS

    En face et en place depuis quelques dizaines d'années, notre abri de jardin tombait en ruines. Il fut beau pourtant ... inauguré en 1998 je crois.

    AVANT - APRÈS  

    Au dernier "coup de lazure" il y a quelques années, nous avons choisi une couleur foncée pour cacher la misère !

    AVANT - APRÈS

    Misère ! misère ! Cet été devait être son dernier été ! Un coup de lasure ne l'aurait pas sauvé, toute la base était pourrie.

    Par un coup de baguette magique -quelques bonnes heures de nos travailleurs acharnés-

    AVANT - APRÈS

    le voici reparti pour une nouvelle jeunesse.

    AVANT - APRÈS

     

     

    AVANT - APRÈS

    Merci à vous 

    AVANT - APRÈS

     


    11 commentaires
  •  

    Tout d'abord, MERCI à notre numéro 2 qui a pu se libérer début juillet pour nous accompagner dans notre migration vers la Bretagne (merci HOP ! aussi).

    MERCI à notre numéro 1. Elle a passé quelques jours avec nous et m'a permis de faire le GRAND TRI dans ce qui encombrait une des chambres côté jardin. Maintenant, clic-clac dans une chambre, deux lits dans l'autre, le petit appartement retrouve sa configuration d'il y a quelques années. YOUPI !

    MERCI à notre numéro 3. De deux coups d'ailes, il nous accompagnera début septembre lors de notre retour à Galapagos. (merci HOP ! tant que la ligne est maintenue).

    COULEURS DE BRETAGNE

    (promenade de la plage de Trestraou

    photo clé USB de l'Office du Tourisme)

    Quelques journées très très chaudes. Le ventilateur était de service. Puis un temps breton avec un peu de pluie, un peu de bruine, un peu de vent et pas mal de soleil.

    COULEURS DE BRETAGNE

    Mais nous profitons surtout du jardin depuis que notre artisan préféré a fixé une petite rampe pour aider "mon moitié" à monter sur la terrasse, avec chaises et table de jardin, parasol.

    La vue d"une des fenêtres vers le jardin est différente des autres années. J'ai fait enlever les deux pommiers et le mimosa a été sévèrement élagué...  Mes hortensias n'ont pas beaucoup apprécié leur première "vraie" taille ! Ils n'en seront que plus beau l'an prochain, enfin je l'espère.

    COULEURS DE BRETAGNE

    Le deuxième grand changement... je ne vois plus la "petite maison" où je suis née, le garage de mon Papa et la maison où j'ai passé tant d'années.

    COULEURS DE BRETAGNE

    Je n'ai pas assisté à la "déconstruction" et je dois avouer que je n'ai pas eu le moindre petit pincement au coeur. La roue de la vie tourne ! L'été prochain la vue sera encore différente, la résidence séniors existante va s'agrandir sur cet emplacement.

    En fin de compte, le temps passe vite ici, trop vite !


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires